Tout sur le café

Le café soluble

Quand on fait du café soluble, la qualité du mélange est de première importance. La fabrication du café soluble repose sur le principe de dessiccation du café obtenue par infusion. La poudre obtenue (ou café soluble) permet de reconstituer la boisson par simple dissolution dans l’eau.

Le café atomisé

Il est obtenu à partir de café filtré dans de grands percolateurs, et concentré. Ce concentré de café pulvérisé dans un courant d’air chaud et sec (atomisation). Les particules de café desséchées ainsi obtenues sont réceptionnées à la base de l’atomisseur (cylindre pouvant atteindre jusqu’à 15 mètres de haut dans lequel le café liquide est vaporisé). La qualité du produit ainsi obtenu est grossière et irrégulière.

Le café lyophilisé

Un autre procédé, la lyophilisation permet de transformer le café en granulé de meilleure qualité, par le principe de sublimation. Cette sublimation n’est possible que parce qu’elle se fait sous vide et que le chauffage se règle automatiquement, avec la plus grande précision. C’est ainsi que se forment ces granulés bruns typiques du café lyophilisé.

On part également de café concentré que l’on congèle à –40°. On place ce café congelé en barres dans une chambre de lyophilisation où l’on fait le vide absolu, l’eau bout à 0°. De cette façon, lorsque le vide est obtenu, l’eau avec laquelle le café a été fait se sublime, c’est à dire qu’elle passe directement de l’état de solide à l’état gazeux. Il reste alors les petits granulés de café lyophilisé.