Tout sur le café

Les principaux descripteurs

Acide : elle se perçoit sur les côtés de la langue et se rapproche de celle du jus de citron. Saveur valorisante dans les arabicas d’altitude, elle provient de la nature volcanique du terrain.

Amer : elle se perçoit sur la langue, au fond de la gorge et évoque la peau blanche du pamplemousse. Développée en fonction du degré de torréfaction, elle provient à la fois de l’acide chlorogénique et pour une part infime, de la caféine.

Corsé : saveur caractéristique de l’ Expresso due à la force naturelle du café, le corsé donne l’impression de remplir la bouche ; il a en effet une consistance épaisse.

Fruité : saveur aromatisée à la manière d’un fruit, elle se perçoit tant par le goût que par l’odeur.

Arôme : perçu par l’olfaction et les voies rétro-nasales, les arômes sont très prononcés dans les arabicas lavés et peu dans les robustas.

Rondeur : qualifie les caractères organoléptiques de base, présents à un niveau moyen, aucun ne dominant véritablement. On dit d’un café qu’il est arrondi ou équilibré.

Astringent : se perçoit en fond de bouche comme une amertume asséchante.

Rémanent : intensité du goût persistant en bouche après avoir avalé un café.